PEAGE vous souhaite une bonne année 2022 ! Découvrez notrerétrospective 2021

Actualité

Réutilisation des eaux usées : que change le nouveau règlement européen ?

Economiser l’eau douce en réutilisant l’eau usée, voilà une démarche qui permettrait d’apaiser, à son échelle, le réchauffement climatique, à l’heure où l’eau devient une ressource de plus en plus rare. 

Des voisins modèles ?

Quand l’Italie et l’Espagne retraitent respectivement 8% et 14% de leurs eaux usées, la France affiche un score bien moins flatteur, avec seulement 0,6% des eaux usées retraitées. Deux raisons majeurs à cela : un manque de sensibilisation et une réglementation très stricte. 

Même si la réglementation a du bon et est plus que nécessaire sur certains plans, elle peut présenter plusieurs contraintes telles que l’avortement de projets. 

Des contraintes qui font avancer

Ces obstacles réglementaires ont été l’objet de plusieurs discussions pour éviter justement que certains projets ne voient pas le jour. C’est pourquoi le règlement européen du 5 juin 2020 promeut la reuse (c’est le nom utilisé lorsque l’on réutilise les eaux usée pour économiser l’eau douce) à l’échelle européenne. 

« Ces nouvelles règles visent à garantir que les eaux usées traitées soient plus largement réutilisées afin de limiter l’utilisation des masses d’eau et des nappes phréatiques. La baisse du niveau des nappes phréatiques, due en particulier à l’irrigation agricole, mais aussi à l’utilisation industrielle et au développement urbain, est l’une des principales menaces qui pèsent sur l’environnement aquatique de l’UE » affirme le parlement européen.  

En quoi consiste-t-il ? 

L’objectif ce règlement européen est simple : réduire de 5% le stress hydrique au niveau de l’Union Européenne à l’horizon 2025. Passer de 1,7 milliard de mètres cubes de reuse par an à 6,6 milliards. 

Le règlement est donc bien plus souple que l’encadrement français, puisque celui-ci fait disparaître les contraintes liées à la distance, la nature du sol et la vitesse du vent. Pour les remplacer, des « barrières » sont introduites comme un traitement supplémentaire par exemple. 

PEAGE 2022 - Tous droits réservés

Conception Studio EVOL